Pour votre information, nous utilisons des cookies nécessaires au fonctionnement de notre site.

Vous êtes diplômé(e) d’un CAP de Boulanger ou de Pâtissier ou en activité depuis plus de trois ans, et vous souhaitez vous installer pour la première fois en boulangerie artisanale ?

Inscrivez-vous au Concours des Jeunes Entrepreneurs (CJE) !

Grands Moulins de Paris propose de vous accompagner dans votre projet et de vous guider dans l’installation de votre première boulangerie.

Avec ses 100 ans d’expertises, vous serez entre de bonnes mains.

 Télécharger la plaquette du concours

Le concours

Les trois étapes pour devenir le grand gagnant

1

L'inscription

du 26/07/19 au 16/12/19

Remplissez votre inscription en ligne, présentez votre sujet et répondez à un Quiz de 30 minutes.

2

La sélection

du 06/01/20 au 24/01/20

Dès le mois de janvier, Grands Moulins de Paris étudie l’ensemble des dossiers. Vous serez informé par email de la sélection à partir du 31 janvier.

3

La grande finale

du 25/02/20 au 26/02/20

Vous aurez 2 jours et 3 épreuves (orale, technique et commerciale) pour faire vos preuves ! Le Grand gagnant du concours sera annoncé au plus tard le 16 mars

  • 1er prix

    15 000 €

  • 2ème prix

    10 000 €

  • 3ème prix

    5 000€

Un « kit ouverture » comprenant matériel, objets et textiles offerts pour toute adhésion Campaillette !

En savoir plus

Vous aussi, vivez cette expérience unique

S’inscrire au concours

Pour participer vous devez :

  • Être âgé(e) au minimum de 18 ans à la date de l’inscription au concours.
  • Être titulaire au minimum d’un CAP de Boulanger ou de Pâtissier ou justifier d’une expérience professionnelle en boulangerie pâtisserie d’au minimum 3 ans.
  • Être réellement motivé(e) par la perspective d’une première installation en boulangerie artisanale.
  • Une personne peut porter sa candidature soit à titre individuel soit en binôme avec 1 conjoint(e), ami(e) ou associé(e)
Télécharger le règlement

Inscription

Votre mot de passe a bien été modifié.

Mot de passe oublié ?

En cours...

Réinitisation de votre mot de passe

En cours...

Merci pour votre candidature.
Une confirmation vous a été envoyée par email.

Se déconnecter

Le calendrier

À vos agendas ! Découvrez les rendez-vous à venir

2019
2020

26 juillet
2019

Ouverture des inscriptions

16 décembre
2019

Clôture des
inscriptions

Du 6 au 24
janvier

2020

Pré-sélection

31 janvier
2020

Diffusion des résultats
pour informer les finalistes

7 février
2020

Date limite
pour confirmer sa
présence à la finale

Du 25 au 26 février
2020

Finale à l’École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris

Les lauréats 2018

Nicolas Ledemé
et Marie Roire

1er du concours 2018

Cyril Charvolin et Karen Fontanière

2ème du concours 2018

Yoann et Émilie Hirtz

3ème du concours 2018

Que sont-ils devenus ?

Clément Champion et Elodie Lainé

3ème place au CJE 2017
Installés à Bréauté (76)

Pour Clément et Elodie, participer au concours des Jeunes Entrepreneurs en Boulangerie a été une réelle opportunité et même un challenge personnel.

Après avoir passé avec succès les étapes de sélection, ils ont participé à la finale à l’Ecole de la Boulangerie et Pâtisserie de Paris et ont décroché la 3ème place.

L’accompagnement des équipes de Grands Moulins de Paris ainsi que l’apport financier ont permis à Clément et Elodie de réaliser leur projet en ouvrant leur propre boulangerie en Seine-Maritime.

Leur conseil : « Osez le concours, vous ne le regrettez pas ! »

Alexandre et Aurélie VELTER

2ème place au CJE 2015
Installés à Saint Amé (88)

Qu’est-ce qui vous a décidé à participer au CJE ?

Je souhaitais me challenger en passant le  Concours. des Jeunes Entrepreneurs en Boulangerie et évaluer mes compétences. C’était aussi une belle opportunité pour  financer mon projet.

Qu’est-ce que participer au concours vous a apporté ?

J’ai gagné en confiance pour tout ce qui a attrait aux démarches bancaires et pour me lancer dans mon projet. Le gain remporté a également représenté un complément financier non négligeable pour le projet bancaire.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je me suis installé à Saint Amé (88) et suis très heureux. Le nombre de caisses quotidiennes a été multipliés par 2 par rapport à mon prédécesseur.

Si c’était à refaire, le referiez-vous ? que changeriez-vous ?

Aucun regret ! Je le referais volontiers !

Quels conseils donneriez-vous aux futurs participants ?

Il faut profiter de l’instant et rester naturel. Et surtout, écouter tous les conseils donnés car ils vous seront très utiles pour la suite.

Jacques et Sandie BRASSART

1ère place au CJE 2016
Installés à Locon (62)

Qu’est-ce qui vous a décidé à participer au CJE ?

Je souhaitais me situer par rapport à mon savoir-faire, avoir conscience de mes réelles capacités et me dire « Suis-je vraiment capable d’aller jusqu’au bout et remporter un prix ? ». L’argent a également été un argument important. Nous étions jusque-là dans l’incapacité de réaliser notre rêve d’installation à cause de l’éternel problème d’apport.

Qu’est-ce que participer au concours vous a apporté ?

Ce fût une excellente expérience professionnelle faite de rencontres, d’échanges avec des passionnés comme moi et de partages d’idées  et  connaissances. J’ai appris beaucoup de choses et le CJE a été l’occasion de me remettre en question.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

L’ installation était devenue un rêve, et la création, une utopie ! Grâce au CJE et au bout de 16 mois, nous avons réussi à réaliser notre rêve ultime, celui d’ouvrir notre création à LOCON (62). Le démarrage fût surprenant et intense. 570 clients ont franchi notre porte et nous avons vendu 438 baguettes dont 114 Campaillette « Grand siècle », 480 viennoiseries réalisant 2200€ de chiffre d’affaires. Personne n’aurait pensé qu’il y aurait eu autant de mobilisation de la part des consommateurs.

Si c’était à refaire, le referiez-vous ? Que changeriez-vous ?

Avec des si, on pourrait refaire pas mal de choses  mais j’avoue être relativement fier de notre projet dans sa globalité. Je le referais donc depuis le début. Toutes les étapes de la création nous rendent nettement plus professionnels.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs participants ?

Pour avoir participé deux fois au CJE en 2007 (avec une 5èmeplace) puis en 2016 où nos avons été lauréats, je dirais qu’il ne faut surtout pas arriver gagnant. L’envie de remporter un prix pour l’installation doit être un moteur, surtout si comme nous c’était un rêve. Il ne faut  lésiner sur aucun détail, les trois épreuves sont toutes aussi importantes les unes que les autres. Pour être un bon chef d’entreprise, il ne suffit pas seulement d’être un bon boulanger, il faut aussi être un bon gestionnaire, visionnaire, et manager !

Laura et Alexis ROUGES

1ère place du CJE édition 2012
Installés à Paris 17ème (75)

Qu’est-ce qui vous a décidé à participer au CJE ?
Nous avions un projet d’ouverture et notre financement n’était pas suffisant, nous savions qu’avec le CJE nous avions l’opportunité de régler ce point.
Nous voulions aussi un regard extérieur et professionnel sur notre projet et savions qu’à travers ce concours nous allions rencontrer des professionnels de la boulangerie.

Qu’est-ce que participer au concours vous a apporté ?
De l’assurance, un discours et une présentation claire de notre projet en banque.
De belles rencontres ; nous sommes restés en contact avec certains participants et nous nous voyons quand nos plannings nous le permettent.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?
Nous sommes donc installés depuis 3 ans, avons commencé à 5 salariés, sommes aujourd’hui 10 et enregistrons une progression de 40 % de notre CA

Si c’était à refaire, le referiez-vous ?
Sans hésiter !

Quels conseils donneriez-vous aux futurs participants ?
De ne pas minimiser le concours car c’est une réelle chance de booster son projet! Cela passe par du sérieux, une présentation pro car les jurys sont de réels professionnels que l’on recroise dans une carrière.
De ne pas tout miser sur la production car pour notre part, nous avons gagné grâce à notre approche commerciale, notre table de mise en avant produits et l’oral.

Thomas COHU et Marie DESMARAIS

2ème place au CJE édition 2014
Installés à Dieppe (76)

Qu’est-ce qui vous a décidé à participer au CJE ?
Ce sont les personnes qui nous entourent qui nous ont poussé à nous installer !
Mr Renaud, l’ancien patron de Thomas, et Hélène Boulard (commerciale GMP), sachant que Thomas souhaitait s’installer nous avaient parlé du CJE. De mon côté, j’étais plus craintive. Fille de commerçants, je savais le métier difficile, nécessitant beaucoup de concessions. Mais Thomas m’a convaincue, et j’ai décidé de le suivre dans cette aventure.

Qu’est-ce que participer au concours vous a apporté ?
De la confiance en nous ! Participer au concours nous a montré que notre projet était viable, que nos idées étaient les bonnes et que nous pouvions les utiliser dans notre future boulangerie.
Le CJE, c’est du concret, ça nous a appris à défendre notre projet vis-à-vis des banquiers, comptables, prestataires… C’est aussi une expérience riche de rencontres avec d’autres candidats, et aussi avec les personnes de GMP, ils nous apportent un vrai soutien. On est fiers d’être arrivés en 2ème place, mais même si cela n’avait pas été le cas, le concours nous aurait appris à faire face !

Où en êtes-vous aujourd’hui ?
Installés depuis août 2015, on est en plein développement ! Nous avions plein d’idées qui deviennent réalité comme le fait d’avoir embauché des employés, d’avoir constitué une vraie équipe avec nous : 1 apprenti, 1 vendeuse, 1 pâtissier.
Nous avons mis en place une façade aux couleurs Campaillette qui est une belle réussite ! Nous avons également lancé notre activité de glace artisanale avec 2 apprentis recrutés pour l’occasion. Et puis, on envisage aussi de s’agrandir… !

Si c’était à refaire, le referiez-vous ?
Oui, nous referions tout de la même façon ! On a vécu que des choses positives, des rencontres qui nous ont guidées pour mener le projet. Le CJE nous a permis de vivre des choses incroyables, nous sommes jeunes (23 et 25 ans), et heureux d’avoir déjà une belle boulangerie en centre-ville de Dieppe, du personnel, tout va bien. C’est un peu comme un bébé, il faut penser à tout, tout préparer, mais on ne sait pas comment ça va se passer à l’arrivée… mais finalement on a aucun regret, c’est un beau projet de vie ça vaut vraiment le coup !

Quels conseils donneriez-vous aux futurs participants ?
Allez-y, ne vous posez pas trop de questions ! Il y a que des bonnes choses à prendre. Même si vous n’êtes pas finaliste, il faut prendre toute l’expérience du concours et des professionnels qui vous entourent.
Préparez-vous au maximum, au mieux, donnez-vous à fond, donnez tout pour réussir car vous n’avez rien à perdre, vous avez tout à prendre !

Les partenaires

Par téléphone au 0811 659 009 (appel non surtaxé) ou complétez le formulaire pour être contacté dans les plus brefs délais.

Transaction Boulangerie
Ecole de Boulangerie et de Pâtisserie - Paris
Fiducial
Vivescia

Presse

Apprenez tout ce qu’il faut savoir du concours !

Pour avoir plus d’informations sur le Concours et sur l’édition 2019-2020, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant le formulaire de contact.

Contactez-nous

Par téléphone au 0811 659 009 (appel non surtaxé) ou complétez le formulaire pour être contacté dans les plus brefs délais.

En cours...

Votre demande a bien été enregistrée.
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé.

Votre session a expiré.

Veuillez vous re-connecter pour terminer la saisie de votre dossier de candidature.

Connectez-vous

Si les Gagnants souscrivent à l’adhésion Campaillette (24€/mois) proposée à l’issue du Concours, Grands Moulins de Paris leur fournira gratuitement les éléments suivants pour l’ouverture de leur boutique afin qu’ils soient dans les meilleurs conditions de réussite pour leur projet d’installation :

1/ Une sélection d’objets, matériels et textiles aux couleurs Campaillette :
1 chevalet trottoir, 1 tablier bavette orange poche grise, 10 étiquettes prix avec socle intégré (Dimensions : 8×5,7 cm), 10 pics prix (avec poids/kg), 50 ballons à gonfler, 1 lot de 9 affiches gestes métier, 1 panneau horaires, 1 lot de 2 panneaux prix du pain, 1 lot de stickers intérieur, 1 lot de 100 sacs à pain personnalisés, 1 veste mixte personnalisée, 1 magnet fournil pour suspendre les grignettes, 1 tapis de sol et 1 ramasse-monnaie.

2/ Des objets, matériels et textiles aux couleurs Campaillette complémentaires à choisir dans le Catalogue Campaillette (rubriques « Ma boutique », « Mes emballages », « Mes tenues » et « Mon fournil ») dans la limite de 2000€ au total.

3/ La Gazette Campaillette distribuée en boîte aux lettres à l’ouverture de la boutique